Kinuyo Tanaka

  

Entre ces débuts dans les années 1920, où à force de pugnacité et d'audace elle devient à 14 ans une actrice signée par le célèbre studio Shochiku, et sa découverte par le public international dans le rôle titre de La Mère de Mikio Naruse (sorti en France en 1954), Kinuyo Tanaka a construit une carrière et une réputation qui n'a pas d'égal au Japon. 

Actrice du muet chez Ushihara et, déjà, Ozu, elle devient, au tournant du parlant, un nom sur lequel les films se construisent. Elle est si populaire qu'elle est alors appelée par son seul prénom. Elle devient une icône, envoyée aux États-Unis dans l'immédiate après-guerre comme "ambassadrice de bonne volonté" auprès des grandes stars de l'époque, Bette Davis, Joan Crawford ou le futur président Ronald Reagan. 

 

Visuel Bio Tanaka3

Mais ce sont les années 1950 qui assoient son règne de "plus grande actrice du cinéma japonais", avec notamment une collaboration de seize films avec Kenji Mizoguchi (dont Les Contes de la lune vague après la pluie en 1953).  

En 1953, forte de son statut de "mère du cinéma japonais", elle décide de passer derrière la caméra. Elle rencontre alors une violente levée de boucliers de la part de ses mentors (Mizoguchi, son mari le cinéaste Heinosuke Gosho) et du Syndicat des cinéastes. Elle y parvient avec l'aide du jeune studio ShinToho, fondé par des transfuges de la Toho, et du cinéaste militant gay Keisuke Kinoshita, qui la soutient et lui écrit son premier scénario, Lettre d'amour. Succès critique, en compétition, cette même année, au Festival de Cannes. 

Entre 1953 et 1962, Kinuyo Tanaka tourne six films, résolument libres, parfois provocants, et place les femmes en figures de proue de son cinéma, qu'elles soient maîtresses, prostituées, poétesses, héroïnes ou victimes des tourments de l'Histoire.  

C'est cette œuvre, enfin retrouvée par Carlotta Films et Lili Hinstin, restaurée pour la première fois par les différents studios avec lesquels elle a travaillé, Nikkatsu, Toho, Shochiku et Kadokawa, que les spectateurs pourront découvrir au Lumière Terreaux à partir du 16 févirer. 

 

 

 

Restaurations par les studios japonais Kadokawa, Nikkatsu Corporation, Shochiku, Toho et The Japan Foundation 

 

Logo Studios Japonais

 

 

 

Remerciements à Carlotta Films 

carlotta-logo

 

 

 

En avant-goût, quelques photographies issues des séances de vérification du nouveau matériel, tout juste restaurées en 4k par les studios japonais, envoyées depuis le laboratoire par le distributeur Carlotta. 

 

Visuel Bio Tanaka5