Cinémas Lumière

Lumière Bellecour

12 rue de la Barre, Lyon 2
04 78 84 67 14

3 salles entièrement rénovées (maitrise d’œuvre : Gilbert Long Architectures) •
Projections numériques • Son Dolby 7.1 • Une quinzaine de séances chaque jour

Photo Lumière Bellecour

À l’origine, un projet politique

Avant d’être racheté et exploité par l’Institut Lumière, le cinéma Lumière Bellecour appartenait au réseau Cinéma national populaire, plus connu sous son sigle CNP. De 1983, année de sa création, à 2014, il a donc porté le nom de CNP Bellecour.

Le Cinéma national populaire est fondé le 1er mars 1968 par Robert Gilbert et Roger Planchon, directeur du Théâtre de la Cité de Villeurbanne, devenu, en 1972, Théâtre national populaire (communément appelé aujourd’hui TNP). Leur objectif : promouvoir et démocratiser le cinéma d'auteur. Les premières projections proposent le film de René Allio, L'Une et l'Autre, et le documentaire des cinéastes de la Nouvelle Vague, Loin du Vietnam.

Au bout de quelques années d’exploitation, le CNP ferme les salles de Villeurbanne, Caluire et Vénissieux pour ouvrir trois cinémas à Lyon : le CNP Terreaux en 1976, le CNP Grolée (rebaptisé par la suite Odéon) en 1980, puis le CNP Bellecour en 1983.

30 ans de cinéphilie lyonnaise

Situé à deux pas de la place Bellecour, et donc à proximité immédiate du centre piétonnier lyonnais, le cinéma s’inscrit dans un tissu commerçant et de loisirs dynamique. Il dénote par sa programmation alternative, jugée plus pointue que celle de ses cousins des Terreaux et de la rue Grôlée.

Suite au décès de Robert Gilbert en 1993, Roger Planchon devient PDG du CNP. Cette prise de possession du réseau signe alors la séparation entre les cinémas et le TNP.
Or en 1998, Roger Planchon revend les salles à Galeshka Moravioff, fondateur des Films sans frontière et exploitant du cinéma Bastille, à Paris, et des salles Le César et Les Variétés, à Marseille. Classées Art et Essai, les salles lyonnaises poursuivent leur activité pendant une dizaine d’années. Le CNP Odéon ferme à l'été 2009 et devient une salle de théâtre. Les CNP Bellecour et Terreaux sont quant à eux rachetés, rénovés et rouverts par l’Institut Lumière en 2015 et 2016.

Remis à neuf, mais fidèle à son esprit d’origine

Le cinéma de Bellecour, pour redevenir attractif, devait être réaménagé de fond en comble. De tout le réseau Cinémas Lumière fraîchement rénové, c’est le lieu ayant nécessité le plus lourd investissement. L’attente, qui s’effectuait auparavant en extérieur sous un auvent, est désormais rendue plus confortable grâce au vaste hall d’entrée du cinéma. Les salles, entièrement rénovées et redécorées, sont aujourd’hui climatisées. Rebaptisé Lumière Bellecour, le cinéma offre à présent tout le confort que les spectateurs sont en droit d’attendre dans une salle de cinéma.

La programmation, en revanche, reste fidèle au positionnement d’origine du lieu. Le cinéma Lumière Bellecour continue ainsi de proposer des films d’art et d’essai pour un public attentif, curieux de découvrir un cinéma différent et ouvert sur le monde.