Cinémas Lumière

Tous les garçons et les filles de leurs âges

Dans le cadre du Festival Écrans Mixtes
SOIRÉE – TOUS LES GARÇONS ET LES FILLES DE LEUR ÂGE

 

Le Chêne et le roseau d’André Téchiné
France | 1994 | 56’

 

Portrait d’une jeune fille de la fin des années 60 à Bruxelles de Chantal Akerman
France | 1994 | 59’

 

 

Tous les garçons et les filles de leur âge, programme diffusé sur Arte dans les années 1990, laisse des cinéastes nous parler de leur adolescence. Ces films nous plongent dans l’intimité de leur jeunesse, à l’aube d’un monde en changement : Mai 68, les luttes féministes, les événements de Stonewall…
Le Chêne et le roseau, nous fait découvrir une nouvelle génération de comédiennes (Élodie Bouchez, Gaël Morel et Stéphane Rideau).
Portrait d’une jeune fille de la fin des années 60 à Bruxelles, est un portrait autobiographique drôle et touchant.

 

Lundi 12 mars à 21h au Lumière Terreaux.
Séance présentée par le journaliste Jean-Sébastien Chauvin.

 

Les premiers amours adolescents, une fête, de la musique et un tournage en super 16mm, figuraient au cahier des charges de Tous les garçons et les filles de leur âge, diffusé sur Arte dans les années 1990. Sur une idée de Chantal Poupaud, le Lyonnais Pierre Chevalier, alors directeur des fictions de la chaîne, demande à des réalisatrices et des réalisateurs de différentes générations de raconter leur adolescence. La série est une telle réussite que certains films sont exploités en salle en version longue et deviennent, pour la plupart, des classiques du cinéma français.
Deux épisodes nous intéressent particulièrement pour cette soirée spéciale :
Tout d’abord, Le Chêne et le roseau d’André Téchiné, qui devient Les Roseaux sauvages dans sa version cinéma, l’un de ses plus grands succès et qui fait découvrir une nouvelle génération de comédiennes (Élodie Bouchez, Gaël Morel et Stéphane Rideau).
Suivi de Portrait d’une jeune fille de la fin des années 60 à Bruxelles de Chantal Akerman dont le travail a influencé les plus grands cinéastes, Gus Van Sant en tête. La cinéaste belge nous livre, avec ce portrait autobiographique, l’une de ses œuvres les plus drôles et les plus touchantes. Émotion d’autant plus forte au regard du destin tragique de la réalisatrice.
Chantal Akerman et André Téchiné, nous plongent dans l’intimité de leur adolescence, à l’aube d’un monde en change- ment : Mai 68, les luttes féministes, les événements de Stonewall…
Olivier Leculier

  • Durée : 01h55
  • De : André Téchiné, Chantal Akerman
  • Genre : drame, comédie dramatique
  • Nationalité : France

Dans les salles