Affiche du film
  • Date de sortie : 01/02/2017
  • Durée : 01h34
  • De : Raed Andoni
  • Genre : documentaire
  • Nationalité : France, Palestine, Qatar, Suisse | VOSTF | DOC
Rendez-vous du documentaire

Ghost Hunting

de Raed Andoni

France, Palestine, Qatar, Suisse | VOSTF | DOC | 2017 | 1h34

RENDEZ-VOUS DU DOCUMENTAIRE - AVANT-PREMIÈRE (produit en 2017, mais pas encore sorti)
Mardi 7 avril à 18h45 au Lumière Bellecour
Séance animée par l’ERAP (Échange Auvergne-Rhône-Alpes Palestine) dans le cadre du Festival Palestine En Vue

Erap Logo

Prix du Meilleur documentaire - Berlin 2017

Berlin 2017

Résumé

Afin de se confronter aux fantômes qui le hantent, le réalisateur palestinien Raed Andoni a organisé un casting de comédiens et de professionnels du bâtiment. Tous, comme lui, sont passés par La Moskobiya, le principal centre d'interrogatoire israélien. Ensemble, ils reconstituent ce lieu de détention dans lequel les anciens prisonniers vont (re)jouer les interrogatoires et la séquestration. Cette entreprise de re-enactment va conduire les uns et les autres à jouer tantôt les bourreaux, tantôt les victimes dans une démarche cathartique à la fois troublante et émouvante. 

La presse en parle

Le réalisateur palestinien s’est entouré d’hommes ayant séjourné comme lui au centre d’interrogatoire al-Moskobiya à Jérusalem. Ensemble, ils reconstituent le décor carcéral, endossent les différents rôles (soldat, détenu…) comme pour chasser les fantômes.
Le Monde

Mi-documentaire mi-fiction, primé à la Berlinale 2017, le film de Raed Andoni rend compte du traumatisme vécu par les hommes palestiniens. Tourné avec le concours d’ex-détenus, “La Chasse aux fantômes” est finalement devenu une expérience cathartique. […] Avec ce nouvel opus, expérience cathartique de thérapie collective, il prolonge la quête. Faisant émerger la parole de ceux qui, comme lui, sont passés par les geôles israéliennes, documentant avec précision les séances de torture, il questionne aussi la complexité des relations dominant/dominé, l’injonction d’être héroïque, la vulnérabilité, la capacité individuelle à absorber les traumatismes… 
Télérama

C'est avec ce film personnel et cathartique, qui explore la douloureuse mémoire de prisonniers politiques palestiniens, que le cinéaste a obtenu le prix du meilleur documentaire de la Berlinale 2017.
Mediapart

Ghost Hunting : des blessures qui ne se referment pas. Le Palestinien Raed Andoni parle de sa propre expérience dans ce documentaire, un témoignage sociopolitique de première ligne de l’interminable conflit israélo-palestinien.
Cineuropa

Billetterie

Dans les salles Lumière