Affiche du film
  • Date de sortie : 11/07/2018
  • Durée : 01h39
  • De : Matteo Garrone
  • Avec : Marcello Fonte, Edoardo Pesce, Nunzia Schiano, Adamo Dionisi, Francesco Acquaroli
  • Genre : policier, drame
  • Nationalité : France, Italie
  • Public : interdit -12 ans
Le Club de la Fourmi

Dogman

de Matteo Garrone

France, Italie | 2018 | 1h39

Avec Marcello Fonte, Edoardo Pesce, Nunzia Schiano, Adamo Dionisi, Francesco Acquaroli

Jeudi 20 décembre à 18h30 au Lumière Fourmi
Séance animée par Flavien Poncet, en présence d’Anna Pastore, directrice de l'Institut Culturel Italien de Lyon

Prix d’Interprétation Masculine – Cannes 2018

Sélectionné pour représenter l’Italie à l’Oscar du Meilleur Film Etranger 2019

Cannes 2018

Résumé

Dans une banlieue déshéritée, Marcello, toiletteur pour chiens discret et apprécié de tous, voit revenir de prison son ami Simoncino, un ancien boxeur accro à la cocaïne qui, très vite, rackette et brutalise le quartier. D’abord confiant, Marcello se laisse entraîner malgré lui dans une spirale criminelle. Il fait alors l’apprentissage de la trahison et de l’abandon, avant d’imaginer une vengeance féroce...

La presse en parle

« Petit gabarit, mais talent immense, Marcello Fonte prête sa frêle silhouette à ce héros paumé et lunaire. Dans ce dernier film de Matteo Garrone, inspire d'un fait divers retentissant, il impressionne et émeut. Sa performance lui a valu le Prix d'interprétation au dernier Festival de Cannes. Des lauriers mérités.» 
Marianne

« La puissance farcesque du film est extraordinaire, en grande partie grâce à la trogne hallucinante de Marcello Fonte (le petit toiletteur), magnifique « visage antique » (comme dit Garrone) faisant ressurgir par son expressivité bouleversante toute une Italie fantasmatique et oubliée.» 
Première

« La réalisation de Garrone est entièrement axée autour de cette impression progressive de perte d'une raison d'être, grâce à la discrétion, voire à la froideur, de sa narration, à ses cadrages sobres et précis, à sa photographie naturelle jamais appuyée, à son montage strictement fonctionnel et, surtout, à l'ensemble de ses interprètes au jeu d'une très grande justesse.» 
Positif

 

Billetterie

Dans les salles Lumière

jeu. 20/12

Bande annonce