Affiche du film
  • Date de sortie : 27/05/1947
  • Durée : 01h14
  • De : Roberto Rossellini
  • Avec : E. Meschke, I. Hinze, F. Krüger
  • Genre : drame
  • Nationalité : Allemagne, France, Italie
Séance spéciale

Allemagne année zéro

de Roberto Rossellini

Allemagne, France, Italie | 1947 | 1h14

Avec E. Meschke, I. Hinze, F. Krüger

SÉANCE SPÉCIALE
Séance organisée avec les Editions du Typhon et le Goethe-Institut Lyon.
Elle sera précédée de la vente du livre La mort à Rome de Wolfgang Koeppen et d'une présentation en salle par Florian Torres, l’éditeur. Le livre et le film traitant de l’idéologie totalitaire et de la résilience.

Résumé

En 1945. L'Allemagne nazie a capitulé devant les armées alliées. Berlin n'est plus qu'un champ de ruines fumantes. Edmund Koehler, un garçon de 12 ans, parcourt les décombres à la recherche d'un peu de nourriture avant de rentrer dans l'immeuble à demi effondré où sa famille a trouvé un refuge précaire. Son père, malade, s'enferre dans ses souvenirs. Son frère aîné, Karl, ancien nazi, vit traqué. Sa sœur, Eva, tente de subvenir aux besoins des siens par des ménages et en fréquentant l'occupant. Au milieu de cette ambiance de fin du monde, le petit garçon sans repère tente de s'en créer de nouveaux, fuyant toujours un peu plus la terrible réalité...

La presse en parle

"Au plus près de la réalité, Rossellini éclaire aussi l'âme d'une époque, et prend toute la mesure de sa noirceur à travers l'histoire de cet inoubliable enfant de 12 ans."
Télérama

"Allemagne année zéro est l’un des films les plus importants réalisés par l’un des grands Maîtres du cinéma italien : Roberto Rossellini. C’est l’un des quatre ou cinq chefs d’oeuvre du Néo-réalisme. C’est un astre majeur dans l’Histoire du Septième Art. Une étoile, un soleil… Mais attention : Noir, le Soleil, très Noir ! "
Culture au poing

"Après Rome ville ouverte et Païsa, dans ce dernier volet de la trilogie qui fonde le néoréalisme italien, Rossellini invente une distance juste. Année zéro. C'est à partir de là que la Nouvelle Vague inventera la notion d'auteur. Le poète a réussi à voler ce monopole qu'avaient jusqu'alors les images d'actualités : la vérité. Vérité inconcevable de cet enfant criminel qui s'égare au milieu d'un labyrinthe de ruines avant de s'effondrer. C'est ici, dans l'absolu de cette tragédie volée au brouhaha de l'actualité, que se situe le zéro."
Les Inrockuptibles

Billetterie

Dans les salles Lumière