Trésors et curiosités



Hongrie
Le Cinquième sceau de Zoltán Fábri (Az ötödik pecsét, 1976, 1h47)
1944. Un groupe de citoyens hongrois discutent les questions de responsabilité et de conviction. Bientôt, ils se retrouvent confrontés au principe de réalité… Puissante plongée dans la conscience et l’âme humaine.
Lumière Bellecour ve 18 14h30
En présence de Gyorgy Raduly, producteur

Iran
La Maison est noire de Forough Farrokhzad (Khaneh siah ast, 1963, 20min)
Dans la maison noire de Tabriz, des lépreux, voués à l’oubli, sont tenus à l’écart du monde. Face caméra, ils interrogent leur existence et leur croyance… Premier documentaire iranien filmé par une femme, produit par Ebrahim Golestan.
Suivi de
Les Collines de Marlik d’Ebrahim Golestan (Tappeh haye Marlick, 1963, 15min)
Nord de l’Iran. Dans les collines de Marlick cohabitent fouilles archéologiques et terres agricoles, passé et présent… Une réflexion sur l’art et le temps.
Lumière Fourmi me 16 14h30

Pologne
Bilan trimestriel de Krzysztof Zanussi (Bilans kwartalny, 1975, 1h36)
Marta, investie dans sa famille et son travail, est secouée par sa rencontre avec Jacek, homme indépendant et libre… L’attirance adultère et la question de la liberté, traitées avec intelligence dans ce subtil portrait de femme.
Lumière Fourmi lu 14 14h

Portugal
Les Fusils et le Peuple du Collectif des Travailleurs du Secteur Cinématographique (As Armas e o povo, 1975, 1h21)
1974. Dix équipes de tournage filment les premiers jours de la révolution des Œillets à Lisbonne, la liesse et la parole libérée… Des images puissantes, un témoignage essentiel.
Lumière Fourmi ma 15 21h30
En présence de José Manuel Costa, vice président de la cinémathèque de Lisbonne
 
Russie
L’Assassin du Tsar de Karen Shakhnazarov (Tsareubiytsa, 1991, 1h45)
Un inquiétant patient en psychiatrie relate au Dr. Smirnov l’assassinat du tsar Nicolas II, avec des détails troublants… Un thriller en huis clos sur la mémoire et l’Histoire.
Lumière Fourmi di 13 14h30
En présence du réalisateur, Karen Shakhnazarov

Slovaquie
Les Lys des champs d’Elo Havetta (Ľalie poľné, 1972, 1h20)
En Slovaquie, après la Première Guerre mondiale, deux anciens soldats tentent de donner un sens à leur vie… Une célébration de la liberté et de la joie de vivre, teintée de mélancolie.
Lumière Bellecour me 16 14h En présence de Rastislav Steranka, slovak Film Institute  | Lumière Fourmi je 17 14h15

Suède
Le Vol de l’aigle de Jan Troell (Ingenjör Andrées luftfärd, 1982, 2h20)
1897. Une expédition part joindre le Pôle Nord en ballon à hydrogène. Trente-trois ans plus tard, on retrouve les corps de l’équipage… L’histoire vraie d’une folle aventure, avec l’immense Max von Sydow.
Lumière Bellecour me 16 16h | Lumière Fourmi je 17 18h45 En présence de Kajsa Hedström

La Beauté des choses de Bo Widerberg (Lust och fägring stor, 1995, 2h10)
Un amour interdit naît entre une professeure et un lycéen. Le jeune homme rencontre le mari de sa maîtresse… Ultime film acclamé du chef de file de la Nouvelle Vague suédoise, cinéaste de l’intime. Superbe.
Lumière Fourmi sa 19 14h15

Suisse
Zone grise de Fredi M. Murer (Grauzone, 1979, 1h39)
Un couple mène une existence conformiste jusqu’au jour où une étrange épidémie menace le pays… Une chronique fantastique du quotidien, puissante parabole des civilisations modernes aseptisées.
Lumière Bellecour lu 14 19h | Lumière Fourmi ma 15 14h30
En présence du directeur de la Cinémathèque suisse, Frédéric Maire